Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Cinéma et Migration

mercredi 06 février de 14h30 à 18h00

  • terminé

Dans le cadre du Festival Essonne-Mali, la réalisatrice Alice Diop, lauréate en 2017 du César du meilleur court et métrage et ancienne étudiante du Master Image & Société, est l'invitée exceptionnelle de l'Université d'Évry pour une série de projections et un débat dédiés au regard du cinéma sur les migrations.

PROGRAMME DES PROJECTIONS

Les Jours d'après (2019, 60 min)

Réalisatrice : Julie Bonan

Co-production Arcadi Île-de-France, Marianne Films et Générations Femmes, en partenariat avec le Festival Essonne-Mali

Réalisé en partenariat avec Marianne films et l’association Génération Femmes d’Évry, suite à un atelier cinéma tenu de septembre 2018 à février 2019, ce film interroge l’exil des Maliens de France et questionne ses protagonistes sur leurs propres racines et leur identité, au travers de trois axes : l’arrachement, l’ailleurs, et le mirage du retour.

Mues par une urgence à raconter et à dire, trois personnes originaires d'Afrique ont accepté de passer devant la caméra pour livrer chacun leur propre récit. Issus du groupe réuni par l’association Génération femme, ils offrent un témoignage poignant de leur parcours d’exils.

À ces épopées souvent héroïques, se mêlent des confidences plus personnelles sur leur statut de migrant, et leur volonté d’être libre à tout prix en dépit des tragédies intimes et des épreuves endurées.


Fugues (2014, 10 min)

Réalisatrices : Dyana Gaye et Julie Bonan

Co-production d’Arcadi Île-de-France et de la MJC Fernand Léger

Fugues (27 minutes), film participatif, a été encadré par les réalisatrices Julie Bonan et Dyana Gaye à partir de productions courtes de quinze adhérents de Maisons des Jeunes et de la Culture, d’âges et d’horizons différents.

Ils y ont représenté leurs souvenirs intimes liés à la ville au cours d'ateliers d’éducation à l’image à Corbeil-Essonnes (91), à Bonneuil-sur Marne (94) et rue Simon Lefranc à Paris (4e).

Ce bonus rassemble les films des cinq adhérents de la MJC Fernand Léger à Corbeil-Essonnes, avec le soutien du conseil Général de l'Essonne, et de la DRAC IDF via le Plan Espoir Banlieues. Le projet a été porté par la Fédération régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture en Ile-de-France, en partenariat avec Arcadi, Passeurs d'images et la Maison du geste et de l’image.


Mon père ici et là (2003, 15 min)

Réalisatrice : Alice Diop

Film contemplatif et intime réalisé par Alice Diop dans le cadre de ses études en sociologie visuelle à l'Université d'Évry, Mon père ici et là prend la forme d'un huis-clos dans le salon familial, où la réalisatrice met en scène un père tiraillé par l'impossible retour à sa terre d'origine.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus