Chargement...

©2022 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • Journée européenne des langues : une manifestation qui va faire parler !

Journée européenne des langues : une manifestation qui va faire parler !

Publié il y a presque 2 ans

Le 26 septembre c’est la Journée européenne des langues. L’occasion de faire le point sur les offres, les débouchés, et les différentes formations proposées à Grand Paris Sud.

Parler ou apprendre à parler une langue étrangère, c’est votre truc ! Vous aimez ça et vous souhaiteriez poursuivre dans cette voie. Alors, pourquoi ne pas suivre une formation dédiée ? Sur le territoire, l’université d’Évry propose par exemple une licence LEA (Langues étrangères appliquées) dont les deux tiers de la formation sont consacrés à l’étude de deux langues étrangères (parcours anglais/espagnol ou parcours anglais/allemand) et un tiers aux matières d’applications (économie, sciences, cinéma…). Des cours d’informatique, d’italien ou de chinois complètent également le cursus. Par ailleurs, il est possible de passer sa deuxième ou sa troisième année à l’étranger (Espagne, Allemagne, Angleterre) et un stage obligatoire de six semaines est intégré à la formation afin de permettre aux étudiants d’acquérir une première expérience professionnelle. . Par la voie de l’apprentissage au CFA EVE, il est possible de continuer son parcours avec le Master 2 Transmedia qui allie traduction/langues/création. Cette spécialité offre des débouchés pour des professionnels en communication multilingue (rédaction, traduction) par ailleurs spécialisés dans les métiers en relation avec l’image et l’audiovisuel.

Des programmes et actions spécifiques au sein des établissements

Si l’apprentissage d’une ou plusieurs langues vous intéresse pour compléter votre formation, mais que vous ne voulez pas vous y atteler en rejoignant une filière spécialisée, d’autres solutions s’offrent à vous. Des programmes ou des actions spécifiques sont également souvent proposés dans les établissements du territoire. Idéals pour améliorer vos compétences linguistiques, booster votre CV ou enrichir votre formation, ils sont un complément non négligeable à votre cursus. Ainsi, le Centre de Ressources en Langues (CRL) de l’université d’Évry répond à la demande de l'ensemble des Unités de Formation et de Recherche (UFR) et assure des cours de tous niveaux. Il organise également des sessions de certification et des séances de tutorat vous prépare au TOEIC.

 À l’Université Paris-Est-Créteil (Upec), par exemple, l'Espace interculturel et langues de la Direction des relations internationales accompagne les étudiants dans l’apprentissage et la pratique des langues étrangères à travers plusieurs dispositifs : en tandems bilingues (100 tandems ont déjà séduit plus de 400 étudiants à travers 16 combinaisons de langues différentes), en Ateliers de conversation, dans le cadre de 12 UE d'ouverture "Langues et cultures", ou même via une formation en ligne sur Eprel-Langues (5 langues proposées en autoformation).

Des programmes multilingues 

À l’Institut Mines-Télécom Business School (IMT-BS), les étudiants du programme "Grande École" peuvent apprendre deux langues étrangères à choisir parmi l’allemand, l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol, l’italien, le japonais, le russe et le français langue étrangère. Et grâce à l’option "English Track", ils peuvent suivre leur cursus en bénéficiant d’une partie de leur enseignement en anglais avec des cours centrés sur des problématiques internationales.


A l’IUT de Sénart Fontainebleau, vous pouvez suivre un bachelor en management international à l’IAE Gustave Eiffel, totalement en anglais.

Des semestres d’études à l’étranger

ICAM site de Paris-Sénart, Télécom SudParis, Université d’Évry, Upec, IMT-BS ou encore ENSIIE, la plupart des établissements de Grand Paris Sud vous offrent la possibilité d’effectuer des semestres d’études à l’étranger, via des accords avec des universités et écoles partenaires. Les étudiants des IUT sont aussi bien sûr aussi concernés pour donner un profil international à leur parcours via un séjour d'études ou un stage à l'étranger dans les universités partenaires. Dans le cadre de la réforme de l’apprentissage, les apprentis aussi peuvent profiter de la mobilité internationale pour étayer leur parcours. Les décrets qui préciseront les modalités pour organiser les liens avec l’entreprise pendant le séjour doivent paraitre. Si vous êtes intéressé, restez en veille et rapprochez-vous de vos établissements. En attendant, certains déploient des dispositifs particuliers. À la faculté des métiers de l’Essonne (FDME), par exemple, ce sont ainsi plus de 200 apprentis qui partent chaque année, pendant 2 semaines, pour la Norvège, la Finlande, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, l’Irlande, le Royaume-Uni ou encore Malte afin de parfaire leur formation et de peaufiner leur anglais professionnel.

L’internationalisation des parcours

C’est une véritable tendance. Ainsi, les établissements de Grand Paris Sud a conclu des partenariats à l’international et de nombreuses formations s’internationalisent à travers des doubles diplômes et des programmes innovants alliant formation, recherche, accompagnement personnalisé… Des stages à l’étranger sont également régulièrement proposés. Ils constituent une première expérience professionnelle et internationale qui mettra en avant votre motivation pour travailler en dehors de votre pays d’origine. Mais cela traduira aussi une capacité d'adaptation très appréciée par les recruteurs du territoire qui recherchent souvent des personnes capables de communiquer facilement avec des interlocuteurs étrangers. Une expérience que Telecom Sud Paris, par exemple, met largement en avant. Alors, si cette formule vous intéresse, n’hésitez pas à en faire part à votre établissement. Il vous aidera à gérer au mieux vos recherches.

Les aides à la mobilité

Si vous souhaitez étudier à l’étranger, partez en priorité via votre établissement. La plupart propose en effet des bourses et des accompagnements non négligeables. Par ailleurs, partir via un programme d'échanges permet bien souvent de faire des économies, puisque les frais d'inscription sont payés auprès de votre université en France. Et ils sont souvent moins élevés que dans les universités d'autres pays : + d'infos : ici. En outre, si vous souhaitez partir en Europe, l’incontournable, c’est bien sûr Erasmus + et ses nombreux avantages. D’après les étudiants qui sont passés par ce programme (pour lequel l’Europe a déjà déboursé 2,2 milliards d’euros), c’est une expérience humaine, culturelle et professionnelle riche qu’il faut vivre au moins une fois. D’ailleurs, saviez-vous que la France est le pays qui envoie le plus d’étudiants et de jeunes diplômés en programme Erasmus ?

Le café des langues pour renforcer votre pratique

Et si vous ne souhaitez pas quitter nos frontières mais tout simplement pratiquer, près de chez vous, une langue que vous connaissez, il existe à Grand Paris Sud, où 29% des habitants ont une histoire internationale, "Le café des langues". Situé à la médiathèque de l’Agora, à Évry-Courcouronnes, il vous propose de converser dans une langue étrangère (anglais, espagnol, allemand et italien) lors de créneaux spécialement dédiés. Prochaines dates : le 28 novembre et le 12 décembre, de 14h à 15h. Les langues retenues pour ces créneaux seront communiquées 3 semaines à l’avance. 



Les tests linguistiques

Enfin, si les langues font partie de vos atouts, n’hésitez pas à faire vérifier votre niveau de connaissance. Ce sera l’occasion d’évaluer vos besoins d’accompagnement et une telle certification est un plus non négligeable sur un CV.

Anglais :

Allemand :

Espagnol :

Italien :

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus