Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • Enseignement supérieur : faites le point sur les nouveautés de la rentrée 2018 !

Enseignement supérieur : faites le point sur les nouveautés de la rentrée 2018 !

Publié il y a plus d'un an

Nouvelles formations, nouveau nom ou école de la deuxième chance : les écoles d'enseignement supérieur du territoire se modernisent toujours plus pour que tous les étudiants trouvent la formation qui leur convient le mieux ! Et cette année s'annonce encore sous le signe de l'excellence !

Telecom Ecole de Management change de nom ! 

Telecom Ecole de Management rejoint le groupe Institut Mines Telecom et devient Institut Mines Telecom Business School ! Seule école de commerce apportant une double culture manager-ingénieur, elle valorise son expertise autour du numérique et réaffirme sa mission : faire de chaque talent individuel un acteur clé des transformations collectives, L'IMT, qui a lancé son dernier plan "2018-2022" en janvier dernier vise une croissance de ses effectifs étudiants de 25% par rapport à 2015 (1 800), une augmentation de son budget (23M€) grâce au doublement de ses ressources propres (10M€), et une triple accréditation internationale.


+ d'infos sur l'école et l'Institut Mines Telecom  : ici


2ème rentrée pour l'Ecole de la deuxième chance de l'ICAM :

L'Institut Catholique des Arts et Métiers, à Lieusaint, a inauguré le 7 juin dernier, son école de production. Les Ecoles De Production (EDP° sont regroupées au sein de la Fédération Nationale des Écoles de Production, un réseau d’établissements privés d’enseignement technique, à but non lucratif, reconnu par l’État. Ces écoles de la deuxième chance préparent des élèves de 15 à 18 ans, en situation de décrochage scolaire, à des diplômes professionnels d’État (CAP, BAC pro ou certifications professionnelles). L'EDP de l'ICAM est la 1ère Ecole de production de l’Ile-de-France, spécialisée dans l’usinage. Elle accueillait l'année dernière 8 élèves du territoire qui entame en septembre la deuxième année de leur formation. L'école s'apprête également à accueillir une nouvelle promotion ! + d'infos : ici 


2ème rentrée pour la Grande École du Numérique :

En octobre 2017, la Grande École du Numérique ouvrait ses portes à Évry-Courcouronnes, Lieusaint et Grigny. Elle fera sa deuxième rentrée en 2018. De nouveaux stagiaires pourront bénéficier de trois formations dans le domaine du numérique, qui sont gratuites, courtes et professionnalisantes. Portées par l’agglomération, elles sont organisées en partenariat avec les Maisons de l'Emploi Corbeil-Evry et Sénart, l'ENSIIE (École Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’Entreprise) et le Centre de Formation et de Professionnalisation de Grigny. + d'infos : ici


Passer votre PACES à l'UPEC

L'université de Paris-Est Créteil va accueillir en septembre sa première promotion d'élèves en PACES sur le site de Sénart ! 100 à 120 étudiants sont attendus dans les amphithéâtres de l'université à la rentrée. Les étudiants passeront leur année dans le bâtiment flambant neuf de 2 000 m² du campus de Sénart, et pourront profiter du campus et de sa nouvelle bibliothèque ! L'objectif de l'UPEC ? Assurer la réussite de cette PACES aux étudiants en réduisant leurs trajets domicile/université. En effet, avant l'ouverture de cette classe à Lieusaint, les élèves du Sud de la Seine-et-Marne devait se déplacer jusque Torcy ou Créteil, et de longs trajets, ce sont des heures de travail en moins ! Jeanne Tran Van Nhieu, responsable de la PACES à l’université de Créteil explique que "L’ouverture d’une première année de médecine à Sénart va améliorer considérablement le cadre de vie et les conditions de travail des étudiants en médecine Seine-et-Marnais ". Et c'est ce que nous souhaitons à cette première promotion ! + d'infos sur l'université : ici

L'ÉCOLE DE L'INDUSTRIE DU FUTUR OUVRIRA SES PORTES EN 2019 ! 

La Faculté des Métiers de l'Essonne va ouvrir en 2019 son CampusFab, une formation qui préparera les élèves à la mécanique industrielle de demain. La création du CampusFab résulte d’un triple constat : le manque de candidats pour les postes des entreprises industrielles, le manque d'attractivité de la filière, et enfin, la digitalisation progressive de l’industrie qui nécessite l’acquisition de nouvelles compétences. Au pilotage du projet, un consortium composé d’industriels, de centres de formation, du pôle de compétitivité ASTech Paris Region et de The Adecco Group. À ce consortium, s'est récemment ajouté Dassault Systèmes, qui mettra à disposition des élèves, dans les nouveaux locaux actuellement en construction à Bondoufle, la 3DEXPERIENCE Platform. Cette machine unique permet de gérer et d'inventer en même temps. + d'infos sur la FDME 91 : ici

Équipements liés
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus